Accueil > Notre association > Historique et cube de Necker

Historique et cube de Necker

L’Association pour la Recherche en Psychothérapie Psychanalytique existe maintenant depuis plus de 30 ans.

 Historique de notre association :

Elle a été créée en 1979 à l’initiative de psychanalystes et de psychothérapeutes d’orientations et de pratiques diverses.
Au début de sa constitution, cette association se nommait l’Association pour la Recherche en Psychothérapie (ARP). Elle se voulait un lieu permettant l’élaboration de la pratique et de la théorie de ces psychothérapies et favorisant les échanges autour d’expériences cliniques. Le développement d’une réflexion éthique faisait aussi partie de ses objectifs.
La réflexion autour de l’identité du psychothérapeute psychanalytique étant en évolution, cette association est devenue l’ARPP en mars 1982. L’orientation psychanalytique est ainsi devenue prépondérante.

Cette association se veut donc un lieu de formation continue et ce, au travers de séminaires, conférences et groupes de travail théoriques et cliniques mais ne propose pas un enseignement de base à la psychothérapie.
Au début, l’ARPP rassemblait des psychanalystes et des psychothérapeutes travaillant avec des adultes. Progressivement, ceux travaillant avec des enfants et des adolescents ont aussi été accueillis. Les pratiques se sont diversifiées allant du privé à des pratiques institutionnelles diverses, venant ainsi enrichir la réflexion dans l’association.

Durant ces années, l’association a pu se perpétrer et grandir grâce à sa première présidente et membre fondatrice Nadine Vander Elst et ses successeurs Bruno Fraschina, Ida Lounsky, Gérard Darge, Françoise Daune et A.Flausch ainsi que grâce aux différentes personnes qui ont constitué les bureaux et ainsi soutenu la tâche du président. Tous les membres ont, eux aussi, par leur implication, apporté vie et dynamisme à l’association.

Parallèlement à son évolution interne, l’ARPP s’est tournée vers l’extérieur,
s’associant au Groupement pour la Formation à la Relation Psychothérapeutique (GFRP). La fondation, en mai 1994, de la Fédération Francophone Belge pour la Psychothérapie Psychanalytique (FFBPP) sera le résultat de cette association à laquelle s’adjoindront, ultérieurement, Psyclimède et Psycorps.
L’ARPP a aussi pris une dimension européenne en rejoignant la Fédération Européenne pour la Psychothérapie Psychanalytique (EFPP).

 Le cube de Necker

En 1986, le docteur Bruno Fraschina, président a proposé le cube de Necker comme sigle des feuillets de psychothérapie et ce en référence aux écrits de Douglas Hofstadter*.

Nous le reprenons comme sigle du site.

D.Hostadter a mis en évidence un modèle de procédure de l’intelligence humaine qui se retrouve dans les différentes formes de créations qu’elles soient artistiques(M.C.Escher), musicales(J.S.Bach) ou logique(K.Gödel).
Actuellement nous le retrouvons dans les modèles informatiques et ils sont mis en évidence par les neurosciences.
Cette représentation nous parle aussi car, comme notre pratique psychanalytique, elle démonte la théorie du « réalisme naïf » qui affirme que le monde est tel que nous le percevons. En effet c’est un dessin ambigu qui peut être interprété de deux manières différentes.

*”Godel, Esher, Bach : an Eternal Golden Braid”. Basic Books 1979. Traduit en français sous le titre” Les brins d’une guirlande éternelle”. Dunod 1985.

Tiré de Wiképédia.